hier, j'ai donc repris ma route en "solo". nico est reparti pour la thailande, pour une semaine et un mois au vietnam. je me rend a la station de bus et un laossien, de la securite je pense, me fout dans un bus qui passait par la (dans la rue et non dans la station...) le controleur ne parle pas trop anglais et quand je lui demande si je vais bien a savannakhet, il me repond que oui et me demande 2000kip pour le billet (0.15 euro). Je me dis "Putain je suis ou? je ne peux pas rester 10h dans un bus aussi pourri (genre meme pas d'apuis tete) et surtout je ne peux pas traverser la moitier du pays pour ce prix la!" un passage parlant anglais m'esxplique enfin que je suis dans un bus civil de la ville et que l'on va a la station de bus. et de la je partirais. ca soulage. Il aurait pas put le dire avant!

la je rencontre jack, un anglais avec qui je passe le trajet, qui me pait le tuk tuk. on se rend a la meme guesthouse et on partage le repas. Mes finances sont au plus bas et de long et complique calcules de taux de change me disent que le must serait de ne pas avoir a rechanger de kip. le midi je mange dans du sticky rice au sticky rice! (un riz hyper collant dont on fait des boulette avec les doigt pour manger. C'est typique d'ci et super bon avec un accompagnement). tres bonne surprise, la vie dans le sud du pays n'est pas cher du tout! 1e pour le plat et le riz, assez bien servi et tres bon. Du jamais vu! deja que mon budget global du laos etait plus bas qu'en thailande, la il est reduit d'un tier sans que mon niveau de vie ne change trop!

pour le programme, il a deja change. Je pensais rejoindre l'extreme sud du pay en trois etapes, mais toujours pour la meme raison j'ai saute un etape. la prochaine est donc pakse, le poste frontiere avec la thailande, le plus au sud. ceci me permet d'entrer au sud du nord-est, de la thailande. C'est cette region que je vais visiter, en remontant sur chiang rai, puis finir sur pai et chiang mai. avant de redescendre sur bamgkok mais sans y rester, direction kanchanaburi, et apres ca depend du temps qu'il reste soit tenter l'excurtion sur pattaya, la capitale du tourisme foireux, soit glander a ayutthaya en attendant l'avion.