La Thaïlande et le Laos par Léo

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 31 juillet 2007

le voyage et ces projets! (Phimai)

Me voila donc a Phimai, une petite ville de campagne pas touristique, ou je passe 3 ou 4 jours. J'y aurais retrouve avec plaisir, l'ambiance marche de nuit et gargottes de rue. L'absence de resto, rend parfois les chse difficilles! les gargotte et le marche de nuit ferment vers 19h epres il deviend dur de trouver a manger! la premiere soiree a ete passe en compagne d'un belge et d'une suisse francophones. Ainsi la deuxieme journee aura ete une excurtion vers des temple khmer des environs. complexes de ruines, assez bien restaurees, est surtout tres impressionnantes! et biensure photo a l'appuis. cette rencontre, m'a egalement permis de recuperer une adresse dfe guesthouse pour chiang mai, parait-il geniale, et ne se transmettant que par le bouche a oreille.

ca n'a pas ete le seul changement de programme! l'ambiance laossienne manque et le contraste et rude! jénvisage donc de descendre sur le cambodge. Apres une longue hesitation le budget a raison de se projet. pour effectuer l'alle retour thailande/cambodge, payer le visa et l'entree pour ankor il me faut la moitier de mon budget mensuel! donc la fin du voyage sera donc comme prevu en thailande.

le lendemain je me rend dans un parc des environs, ou se trouve un arbre tout a fait extra ordinaire! ces branches retombent au sol et sý replantent, formant un "cavite" fraiche a ls lumineusite surprennante. la prommenade y est agreable, bien que selon les croyances populaires, l'arbre serais la maison de nombreux esprits. Mais bon quelques offrandes et revoila nos amis thai, parti pour une promenade ou un pic-nic.

lundi 30 juillet 2007

surin et phimai

bon finalement la chambre etait pas mal, excepte, qu'il n'y avait effectivement pas d'eau dans la douche. je serais bien reste pour le festival, car la douche n'est pas vital et au pire je me serais demerde pour en trouver une, ca n'aurait pas ete la premier fois! Mais la guesthouse se trouve dans un quartier foireux et est fort excentre. Donc je n'assisterai pas au festival des bougies (candies festival).

je me met en route, apres avoir avalle 3 donut's en guise de petit dej', pour surin. en chemin je rencontre deux francais sympas, partant pour rejoindre une de leur amie avant de se rendre au cambodge. Je passe la journee et la soiree en leur compagnie. le soir, le repas est pris sur le marche de nuit, ou les deux francaise furent prisent d'ine folle envis de gouter a tout. Des especes de petites crepes a la noix de coco et jenesaispasquoi typique, fort bonnes mais le stande d'insectes grilles les ont stoppe! Pas de criquets, ni de blate ou autre larve grilles pour mesdemoiselles! ca reste, de moins point de vue, tout a fait comprehensible, d'autant que je n'est pas eu beaucoups plus de courrage!

le lendemain, apres encore 3 beignes, je part pour phimai. J'ai hate de retrouver de vrai petit dej'! parce que ici il n'y a pas grand chose a part du riz... le voyage est assez laborieux, avec ces 7h et son changement a l'arrache total. Mais Phimai est une petite ville sympa, mais toujours ps de petit dej' en vue... au programme de cette ville le temple, qui celon l'histoire aurait servis de model au khmer pour ANKOR! (l'un des plus prestigieux et imposant complexe de temple d'asie du sud est. se trouve au cambodge) et le musee qui semble-t-il est tres interressant.

ps : mon telephone est de nouveau operationel!

samedi 28 juillet 2007

back in thailande!

la journee d'hier c'est fini sur un mega squatte avec des anglais de tout bord. ambiance bien sympa et reci de voyage. un loas est venu nous rejoindre et on a eu le droit a un court de spirutualite laossienne qui c'est evidemment heurte a ma rationnalite legendaire mais qui fut fort interressant! Pour eux, les esprits sont la cause de tout, et surtout de la maladie. ainsi on a appris que son oncle, haut fonctionnaire de la police a etait tue, par jalousie, a l'aide d'un esprit mal vaillant...

le lendement, apres un longue hesitation je me mat en roue pour la thailande. Le laos est fini pour moi, du moins pour cette fois. C'est non sans nostalgie que je passe la frontiere. Je me retrouve tout de suite dans l'ambiance! une grosse ville non touristique, donc avec personne qui parle anglais et un f*****g boudha day, mais un vrai, pas un attrape touriste par nos ami tuk tuk pour nous enmener n'importe ou, maisbien une enorme fete qui fait que toutes les guesthouses anoncent complet! p-e j'aurrais mieu fait de rester au laos! je part avec des norvegiennes, accompagne d'un thai et fini par trouver Le plan foireux! genre la guesthouse me dit qu'ils sont complet, le thai va parler il me dis qu'il reste une chambre, mais qu'elle n'est pas "parfaite". bisarre, il semblerait que ca ne soit qu'un probleme de douche... on verra bien. au moins avant de partir (ce qui rend le tout encore plus bisarre) les norvegiennes m'offre le tuk tuk. (ps se qui est bissare n'est pas l'histoire tu tuk tuk, mais bien qu'elles partent apres avoir libere une chambre...) demain je m'envole, si bus il y a pendant boudha day.

vendredi 27 juillet 2007

pakse 2

La ville ne presente, encore une foi, comme seul interet que la bonne ambiance typiquement local qui y reigne. Ce pays est encore plus agreable en solo. Non pas que la compagnie etait mauvaise (lol), mais c'est que tout le monde suit le meme itinearaire, et en ces provaince reculee il n'y a plus grand monde, conclusion c'est surprenant. J'arrive a la guesthouse, parle avec des gens, part mange, croise Jack et d'autre gars. Je rentre recroise le gars avec qui j'avais parlais. le lendemain midi, je croise un gars rencontre dans le bus... Il suffit de sortit pour tomber sur quelqu'un de connu! ca fait bisarre mais c'est bien sympa. Au grand dam des serveurs de resto, qui voi la configration des tables en perpetuelles changement, ce qui ne leur facilites pas la gestion des additions! lol

le truc aussi c'est que je suis tjs celui qui voyage le moins longtemps! mais je continu a donner des conseil sur la thailande, parce que mine de rien je commence a bien connaitre le pays!

jeudi 26 juillet 2007

pakse

savannakhet et une ville trankil et bien sympa. Mais il faut etre franc il n'y a rien a faire sinon flanner dans la ville et se payer une enorme cure de sourires. le soir je rencontre des francais, et on part pour jouer au tarrot. Ils m'apprenent qu'il y a 3 jours deux australiens se sont fait exploser la tete a coup de bouteille pour des jeunes laos bourres. IL est 2h du mat' et il me racontent leurs petites histoire juste avant que je parte pour rentrer a ma guesthouse...ca et les chiens errant qui grogent, aboient et viennent renifler ca fait 20min de marche assez stressante!

la nuit fut donc courte car a 8h debout pour prendre le bus direction pakse. 7h pour faire 230km! un record absolu, dans un bus au fauteilles defonces. Et ca a tendance a deteindre sur mon dos, qui a un peu de mal a s'en remettre.

la guesthouse et super sympas, avec une bonne ambiance comme j'en avait pas croisees depuis longtemps! la ville semble sympa, mais je l'explorerait demain, avant de quitter le pays, apres demain.

mercredi 25 juillet 2007

retour en solo (savannakhet)

hier, j'ai donc repris ma route en "solo". nico est reparti pour la thailande, pour une semaine et un mois au vietnam. je me rend a la station de bus et un laossien, de la securite je pense, me fout dans un bus qui passait par la (dans la rue et non dans la station...) le controleur ne parle pas trop anglais et quand je lui demande si je vais bien a savannakhet, il me repond que oui et me demande 2000kip pour le billet (0.15 euro). Je me dis "Putain je suis ou? je ne peux pas rester 10h dans un bus aussi pourri (genre meme pas d'apuis tete) et surtout je ne peux pas traverser la moitier du pays pour ce prix la!" un passage parlant anglais m'esxplique enfin que je suis dans un bus civil de la ville et que l'on va a la station de bus. et de la je partirais. ca soulage. Il aurait pas put le dire avant!

la je rencontre jack, un anglais avec qui je passe le trajet, qui me pait le tuk tuk. on se rend a la meme guesthouse et on partage le repas. Mes finances sont au plus bas et de long et complique calcules de taux de change me disent que le must serait de ne pas avoir a rechanger de kip. le midi je mange dans du sticky rice au sticky rice! (un riz hyper collant dont on fait des boulette avec les doigt pour manger. C'est typique d'ci et super bon avec un accompagnement). tres bonne surprise, la vie dans le sud du pays n'est pas cher du tout! 1e pour le plat et le riz, assez bien servi et tres bon. Du jamais vu! deja que mon budget global du laos etait plus bas qu'en thailande, la il est reduit d'un tier sans que mon niveau de vie ne change trop!

pour le programme, il a deja change. Je pensais rejoindre l'extreme sud du pay en trois etapes, mais toujours pour la meme raison j'ai saute un etape. la prochaine est donc pakse, le poste frontiere avec la thailande, le plus au sud. ceci me permet d'entrer au sud du nord-est, de la thailande. C'est cette region que je vais visiter, en remontant sur chiang rai, puis finir sur pai et chiang mai. avant de redescendre sur bamgkok mais sans y rester, direction kanchanaburi, et apres ca depend du temps qu'il reste soit tenter l'excurtion sur pattaya, la capitale du tourisme foireux, soit glander a ayutthaya en attendant l'avion.

vendredi 20 juillet 2007

les aventures

bon voila un peu ce aui s'ai passe depuis la dernier fois (qui etait il y a longtemp je sais...) on a quitter le nord, pour rattrapper le circuit touriste classique. donc plus de village paumes, plus de blanc que de touristes que de locaux...bref On se rend a luang prabang, ou l'on se repose et fete mon anniversaire. resto classe, genre relou en france, mais tellement rigolo dans un pays ou ils n'ont auccune notion de savoir vivre ou de politesse (roter, cracher en publique et sans gene ni distinction et de mise, pour les filles les garcons, les jeunes, les vieux...). Au menu filet de boeuf fritte! par ici c'est pas tres loin du luxe supreme! En suite nous avons voullu nous rendre a des chuttes d'eau. un tuk tuk nous propose 15. on pense que c'est 15 000 kip (aprox 1euro10) (leur monet a trop de 0 donc ils les vires! 2 == 2000) le moteur a failli exploser au moins 5 fois. refroidissement a l'eau exterieur. une specialitee du pays. cad que le chauffeur balance de l'eau (qui s'evapore instantanement) de temps en temps sur le moteur. arrive a destination (soulage) on decouvre qu'il voulait 15$! plus que notre budget journalier! on l'envoi prommener avec quand meme 65 000kip se qui est enorme. ca gache un peu le plaisir! donc apres la promenade on est a un dizaine de km et rien pour rentrer. on commence a marcher et un tuk tuk rammenant des touristes s'arrete et nous propose 20000 par personne. Je lui propose 20000 pour deux et la la touriste "nan nan c'est par personne" grrrrrrrrr qu'ils sont con c'est touristes! je la fusil du regard mais elle comprend pas, c'est son copain qui lui explique! la on s'en sort pas trop mal, on pait moins que les deux qui sont deja dans le tuk tuk! hehe

apres on se rend a vieng vian ou l'on fait une escurtion en vtt jusqu'a des grottes. mauvaise surprise n1: le seul pont pour traverser la riviere est payant! grrr mauvaise surprise n2 l'entre des grotte est payante! on hesite longuement et finalement on y va. 10min d'escalade en terrain destroy pour acceder a l'entrer de la grotte. apres 5 pas on ne vois plus rien. heureusement nico a sa lampe! c'est parti pour 1h30 de speleo en free style! tout simplement geniale. un silence parfait jusqu'a ce qu'un group e de c*****d de touriste viennent decouvrir l'echot et chanter dans la grotte .... heureusement ils se sont vite calme.

finalement on arrive a a vientiane, la capitale. Ca ressemble a un village de campagne geant et mal fouttu! evidemment la carte du routard, foireuse nous offre une promenade de 2h completement paume. mais l'arrive au termeinal de bus fut grandiose! la porte arriere du bus se ferme a la main, et etait ouverte pour eviter qu'on meure de chaud. vu que ma place etait juste derriere la porte, j'etait un peu le "master of the door"! a peine arrive dans la station de bus, des chauffeur de tuk tuk par centaine nous agresse avant que le bus est le temps de s'arreter. Ha ouai vous voulez etre relou bah tien! je leur ferme la porte au nez ce qui vaut un enorme fou rire a ma survoisine laossienne! ca soulage mechamment! tout l'arriere du bus mort de rire mais les chauffeur pas specialement calmes... c'etait marrant c'est deja ca!

mardi 17 juillet 2007

le laos, la description

voila plus d'une semaine que je voyage avec un pote au laos. Internet n'etant pas systematiquement present, et souvent tres cher, je ne vous ai pas encore presente ce pays incroyable. (ca risque d'etre un peu long ;-) ) commensons par le "mauvais cote" du pays. voila les perles du routard :

  • Il faut etre honnete : s'il vous arrive un accident grave necessitant une urgence en dehors de vientiane (la capitale), il ne vous reste plus qu'a vous en remettre a dieu si vous etes croyant...

Il faut bien avoue que c'est globalement vrai et que globalement les hopitaux sont inexistants et que la croix rouge fait aussi massage et sauna parce que c'est leur principal traitement. N'oublions pas que le laos presente le pire palu au monde (bien que notre guide nous ait dit qu'il n'y avait pas de palu ici...), et toutes les pires maladies repertoriees ou non. le pays est globalement un poulailler geant mais on y croise aussi des cochons partout (ideal pour l'encephalite japonnaise). on y trouve aussi regulierement, et meme dans la capitale des eaux stagnantes dont la concentration en parasites, bacteries et virus en tout genre rend tout contact avec la peau perilleux. Ceci n'empeche pas les locaux de s'y laver les mains. leur systeme imunitaire doit etre sur developpe et il ne sont plus vraiment humain! en vivant comme eux, on doit pouvoir tenir 4 heures!

  • la baignade dans le mekong est deconseillee.

le mekong reste une riviere opaque (couleur boue entre le maron et l'orange) ou vivent des millions de serpents aquatiques hyper venimeux, et autres trucs dans le meme gout. merci le routard!

sinon le pays, l'un des plus pauvres au monde, detenant le record en asie, presente qu'un developpement approximatif et incomplet. Ainsi les routes s'apparentent plus, surtout dans le nord, a des pistes de terre defoncees au multiples obstacles, ou des buscamion4*4 s'elancent a vive allure. lors d'un de nos voyages dans le nord, le chauffeur a fait 4 arrets pour jeter de l'eau sur les freins pour les faire refroidir et a attaque le dessous du vehicule (surement la direction) a la cle a molette par 3 fois.

le pays presente une concentration d'habitants impressionnante! 26 habs/km2! soit 6 millions d'habitant sur 288 000 km2. la capitale rassemble 120 000 hab! (contre 10 millions pour bangkok) le pays est donc plus que sauvage, recouvert a 60% par de la jungle. Ceci est parfait pour y faire des trecks. Mais ca pose un serieux probleme d'acheminement pour l'electricite. donc le pays n'est electrifie qu'a 50% et 50% des zonnes electrifiees ne dispose du courrant qu'entre 18h et 22h.

Il faut aussi savoir que le pays est communiste, et que le premier soir on a vu debarquer une dizaine de laossiens arme de fusils a pompe ou autre kalach.0 la police n'etant pas assez presente, certaines villes ou villages possedent leur propre milice armee, afin de faire respecter le couvre feu! A 23h tout le monde doit etre rentre. il semblerait que ca ne soit pas tout a fait au point niveau secu, puisque dans le nord nous avons croise plusieurs affiches, portant des photos de touristes et ayant pour titre "MISSING" mais bon toute enchaine avec un "was walking alone on the night"... Pour le nord du pays, on ne s'attardera pas trop sur les dealer d'opium qui font la guerre a la chine et a la birmanie ainsi qu'a la thailande, quand elle se trouve au milieux.

forcement vu ainsi le pays n'est pas tres accueillant, mais c'est un pay genial! les gens y sont formidables, ceux sont de loin les plus faineants et les plus lents d'asie du sud est, et probablement du monde. la premiere fois que l'on a voulu aller sur internet la gerante du cyber, apres la negociation des prix, et qu'elle ait allume les pc pour nous nous informe qu'elle est ferme pck elle n'ouvre que le soir mais qu'elle avait oubliee! sinon en commandant les classiques "fried noodles" on se retrouve avec un "fried rice", sans parler du sandwich a la place de la salade de fruit, bien qu'on lui montre sur la carte, la traduction en laos... Il faut compter en moyenne 50 min pour un pancake, ce qui n'est pas negligeable...

Le sourire est evidemment de mise partout, ce qui contribue a la douceur du pays, a sa nonchalance. le pays presente egalement des paysages sublimes, ou les rizieres s'accordent avec la jungle, et dans lesquels on peu parfois trouver des villages, perdus au beau milieu de nulle part.

pour notre periple, nous avons quitte de suite les touristes (descendant le mekong pour rejoindre luang prabang et la capitale) pour monter dans le grand nord, ou nous avons decouvert le pays dans son cote sauvage, authentique. C'est la que nous avons fait un treck de deux jours. le groupe etait super et le guide un peu tarre! le soir une arraigne enorme dormait tranquillement sur le mur. le guide nous dit "no problem no problem the people here live with" (ou un truc dans ce gout la en anglais laossianise) mais quand on lui a demande de la retirer il nous a repondu "you're crazy it can bite! it's dangerous"... hormis ca pas de probleme notable. quelques morsures de sansues, mais on a pas croise de serpents ni de scorpions (pas cool du tout) qui pululent dans le coin. la visite des villages donne lieu de de bons portraits. dans ces villages, les gamins y vivent nus, couverts de poussiere. les bebes sont sous la protection des enfant de 6 ans.

apres on est trankilement redescendu jusqu'a lung praban, ou nous avons rejoint la civilisation et le circuit touristique.

Il est aussi a noter que les villes sont globalement une rue autour de quoi tout gravite. pas de nom et quand c'est un poil plus complique comme disposition le routard nous donne par exemple

  • prendre le bus direction luang prabang, descendre au km 38 et il ne reste que 500m par la foret.
  • au bord de la Nam Song (une riviere) par le chemin qui mene au petit pont de bois traversant la rivirere...

c'est facile non!

lundi 16 juillet 2007

mon anniversaire

apres le nord, desert du pays, nous voila a luang prabang, autoroute a touristes. Ca ne ressemble pas au pays et il y a 10 blancs pour un laossien! ... il fait au mieu 40deg, 100% d'humidite!avec une chaleur de plomb comme ca, impossible de bouger. ce soir on va se chercher un bon resto pour feter mon anniversaire, mais la fete risque d'etre courte vu que le couvre feu est a 23h ici.

vendredi 13 juillet 2007

quickly

Internet n'est pas évident à trouver. Tout va bien, je reviens d'un treck de deux jours, dans la jungle, c'était génial ! Les photos arrivent bientôt...

dimanche 8 juillet 2007

le laos

Je suis rejoint par nicolas T, un pote de l'icam. nous nous mettons en route pour chiang khong, la ville frontiere. mauvaise surprise, le bus pour y aller est rempli de touristes! on a jamais vu autant de touristes dans un bus. Ils ne comprennent pas le fonctionnement des bus et descendent a chaque arret, mettant le bus en retard, et obligeant le chauffeur a annuler la pose repas. grrr

on dort a chiang khong et decidons de faire une escale a la ville frontiere, cote laos pour semer les touristes. le laos est un pays de 288 000km2 avec 6 000 000 d'habitants. Autant dire que le pays s'annonce assez desert. les gens y sont encore plus glandeur et non chalant que partout ailleurs. on cherche internet, on trouve. Apres 10 min on comprend le prix. on s'installe elle rejoint et nous fait comprendre qu'il n'y a qu'un seul pc. passe un coup de telephone, revient et finalement elle est fermee parce qu'elle ouvre que la nuit.....par ici ca ne surprend meme plus, c'est normal! on est dans une ville constituee d'une unique route, et rien d'autre. c'est assez marrant

jeudi 5 juillet 2007

oups

suite a un mauvais calcul, j'ai annule le treck. Je n'avais pas assez de bahts pour finir ma semaine en payant le treck, et je ne voulais pas retirer qu'un peu de liquide (commissions banquaires elevees). et en retirer beaucoup avant de changer de pays me semblais pas tres judicieux. Pas con le gars! hehe, sauf que je viens de decouvrir que les laossiens adorent les bahts, plus que leurs propres monaie et qu'il est plus interessant de tirer les bahts ici!.......tout faux! je finirai donc mon voyage par ici pour faire mes courses et remedier a ce petit rate!

Hier j'ai passe une tres bonne soiree en compagnie d'un francais de 19ans et de deux francais de 22ans. ca c'est fini taaaaaard. La nuit derniere j'avais ete reveille par un coq chantant tranquilement a 4h30. hier je me suis couchais, le coq chantais..... ca fait du bien quand meme de pouvoir parler et se marrer en francais!

je suis partie a la conquete des marches. Chiang mai en est la capitale avec son "night bazard" succedant au "day market" ils sont impressionnants. immenses, chaotiques, un vrai dedale dans lequel on trouve de tout et surtout de n'importe quoi a des prix derisoires. La thailande presente de marche un peu partout, souvent pas cher, mais la les prix sont vraiment tres bas! et sans marchandage! les stands d'epices donnent un petit relant de souk marocain, mais les poissons et autres viandes presentés en vrac degagent une puanteur recouvrant bien vite les epices. il y a des vetements a perte de vue, des objets de decos en tout genres partout.

mercredi 4 juillet 2007

meditation "thai style"

les travaux dans mon ancienne guesthouse, font que je ne me suis pas encore remis de mon long trajet. je me mets en route le matin et je me paume. Chiang mai a la particularite de presenter des rues qui se ressemblent toutes. apres le repas je met en charge ma batterie de mon nikon, mais une foi pleine la pluie battante me bloque la sortie. je reste donc a lire. j'enchaine sur le repas. Une famille arrive quand je lis et repart avant que je commence mon repas. apres le repas je fais un tour et retourne exactement a la meme place. je me lance dans une meditation "thai style", consistant a rester assis et se laisser traverser par le temps. Ils font ca tout le temps! et partout. je suis reste ainsi pres de deux heures dans mes pensees. la famille est rentre, a mange. et je suis persuade que de rester la comme ca sans rien faire ni dire leur a fait peur! leur mefiance etait quasiment palpable...etrange meme quand on ne fait strictement rien on attire la mefiance! hihi ils viennent d'arriver et si ils ont peur de ceux qui restent la a penser, ils ne pourront jamais rester dans la rue! ni meme entrer dans un magasin parce que c'est le style de vie thai.

mardi 3 juillet 2007

ps photos

pour ceux qui n'ont pas remarque, la galerie "sukhotai" a ete mise a jour avec la deuxieme serie de photos, et les photos du periple dans le sud se trouvent dans "kho tao" dans le sud.

chiang mai 2

cette ville est incroyablement calme. Mais a l'enorme defaut de presenter des rues toutes semblables. Ceci me valu de lonnngue marche pour retrouver mon chemin. Je ne suis jamais autant perdu dans une ville. hier je me suis rendu dans une guesthouse "specialw francais", pour manger. Le but etait de me reseigner sur leurs treck, parrait-il tres bien. Je constate que le routard c'est plante sur le tarif, et que c'est le meme prix derisoire, que ma guesthouse! a ceci pres que l'ambiance y est convivial, le lieu est superbe, au milieu de son jardin, et qu'il n'y a plus d'odeur suspect de remonte d'egout! je passe ma soiree a parler avec un vieu, qui a enormement voyage. et fini avec plein de francais qui viennent d'arriver. chaccun d'eux partaient dans des dirrection differantes, mais je suis deja alle dans chacune d'elles! je donne donc conseil et tuyaux, passant pour un "vieu routard"! c'est assez comique. le lendemain, evidemment pris mes clic et mes clac pour integrer la chambre, reserve pendant la soiree! juste le temps de verifier mes finances, et de compter les jours et je n'inscrit pour un treck. enfin la montagne, et l'arriere pays! les gens qui en revennaient etes tous ravi. c'est le meilleur renseignement que je cherchais!

dimanche 1 juillet 2007

Chiang Mai

apres 49h de voyage, j'arrive a Chiang mai. Comment faire 49h de voyage? prennez un ticket tout compris (bateau, taxi et bus). vous arrivez donc a bangkok a 3h30 apres etre parti a 14h. de la enchainez sur un train de nuit qui part a 22h pour arriver a 15h et voila. Pour tuer le petit temps mort a bangkok de 16h30 (de duree) commencez par vous rendre a pied a la garre pour acheter le ticket, puis aller dans une ancienne guesthouse pour utiliser les toilettes et internet (3h). ensuite, trouvez a manger. enfin restez 7h au starbuck caffe, dans un centre commercial qui n'est pas blinde et proposant des toillettes propres et gratuits. les gentils thai du starbuck vous permettent de laisser votre gros sac derriere le comptoire. Poser vous pour lire, en luttant conte le sommeil a grand renfort de caffeine. enfin rendez vous a la gare ver 18h30. la vous realiserez qu'elle se trouve dans un quartier pourri et que c'etait passablement stupid de s'y rendre a 5h du mat'! vous aurrez aussi grand plaisir a voir le ballet de thai louchent qui deambule dans la garre en fixant les touristes et surtout leurs sac. Ne rattez pas les discutions avec les thai qui n'oublirons pas de vous demandez si vous voyagez avec beaucoup de sous. c'est peut-etre comme ca que pour la premiere fois vous ne vous sentirez pas a l'aise en thailande. vous y rencontrez plein de voyageur annime du mem sentiment d'insecurite surprenant et avide de conversation dans ces attentent interminables. si vous devez aller aux toilettes, confier vos sacs a des touristes bien veillant qui se ferons un plaisir de veiller dessus, peut-etre en echange d'un retour d'ascenceur.

les bus de nuit sont confortable, a moins que ca ne soit la fatigue qui m'ai assome. les rideaux isolant les couchettes isolent plus des ventilo que d'autre choses... je suis a cour d'eau le matin et en demande a un anglais. IL est sympa, en discute et on par a la conquete des guesthouse a deux. La pluie battante nous donne l'occasion de nous arreter pour manger. la guesthouse trouve est bizzare mais super sympa. le confort y est tres modeste, les thai acceuillant (presentation avant tout! c'est assez rare. meme si j'ai pas retenu sont prenom lui semble s'attacher a retenir le mien!). la deco est surprenante! des murs blanc, rempli de dessin, ou autres dedicasses des touristes d'avant. j'en est dessele un de 2000. avant c'est dure. ca a l'air pas mal du tout. J'y est rencontre un japonnais (parlant tres bien anglais) voyageant depuis 5 jrs mais partant pour 8 mois.

les cartes des restorant se remplissent de truc bizzares, comme des grenouilles grilles et il parrait que c'est la capital des insectes frit!


Parse error: syntax error, unexpected T_LNUMBER, expecting ')' in /home/tribuddg/www/dotclear/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 424