c'est a reculons que je quitte ayutthaya. La ville n'a pas grand interet, excepte si l'on sort des grandes rues pour se perdre dans le dedale de petites. Mais les gens y sont adorables! que de bonnes rencontres, et ce tous les jours. mais quand on a plus besoin de commander le petit dej' parce qu'ils savent deja se que l'on va prendre c'est que ca fait (trops) longtemps qu'on est au meme endroit! les chiens errants ne me manquront pas! 15 en marchant 500m... et pas toujours sympa! j'avoue avoir flippe quant un berger allemand (de l'est :-) ) m'a fonce dessus a 1h30 du mat dans une rue deserte... mais cava il s'est calme pares avoir bien grogne et aboye!

une erreur d'appreciation des distances me fait descendre du bus bien trops tot (pres de 8km avant) ce qui me permet de faire un promenade de 4h avec le sac.

c'est avec beaucoups de plaisir que je retrouve cette ville et ses cyber caffe hyper-bruyant ou il faut faire beaucoups d'effort sur soi pour ne pas craquer et tuer tous les autistes des jeux en resaux qui passent plus de temps a hurler qu'a tapper sur le clavier....