avant de prendre le train je refait un tour a chumphon. Les magasins thai sont assez rigolots, ils n'arrivent pas a se specialiser, bien que les efforts soient apparent. Ainsi on peut acheter un paquet de chips dans un pharmacie, trouver des bananes chez un photographe. en cherchant un peut fait le coiffeur on y trouve des noix de coco, et il ne faut pas oublier d'aller manger au resto faisant aussi agence de voyage (ou l'inverse! allez savoir). le repas est explosif! manger le plat le plus "spicy" dans un resto thai sans auccune vocation touristique et un coup a se faire fondre les dents et avoir l'estoma comme une passoire. mais c'est tres tres bon (presque autant que c'est epice!) et tres peu chere. (sur une echel lilloise ca tappe dans les 5/6 piments ;-) ) le trajet en train est moins agreable que le bus, mais le service 'hotesse' type avion de ligne et surprenant. Ma voisine, une grand mere essais de m'empoisonner avec des tas de truc un peux bizzares. Je refuse poliment une tige blanchatre, enroule dans une feuille de bananier. Quand je comprend que c,est du poisson seche, je suis ravie d'avoir eu la presence d'espris de refuser! Non mais ca va pas de manger des truc comme ca a 15h!

arriver a hua hin, une ville hyper touristique, ancien village de pecheurs ayant garde des liens avec sont passe, je cherche une adresse donne dans le routard et qualifiee de "leur meilleur adresse". C'est assez dur a trouver car c'est cache tout au fond d'une mini rue sinueuse. C'est une superbe demeure antique en teck decoree avec un soins particulier et un gout a la hauteur. Le soir des lumieres parcourrent la propriete, donnant un charme certain au lieu (cf galerie "hua hin"), par ailleur tres calme. le soir, profitant de la lumiere tombante, je prend quelques clicher et me promene. Je parle pendant pres d'une heure avec un thai, originaire du nepal, dont le job est d'agresser les touriste pour le compte d'un tailleur. Il n'essais pas de me vendre quelque chose et de toute facon je ne suis pas encore la d'aller me faire faire un costume sur mesure! Il reve de pognion et pense qu'en europe tout le monde est riche! j'essais de lui faire comprendre que ca ne marche pas tout a fait comme ca et qu'il ne faut pas se fier au tourriste qui se prennent pour les rois du monde et depense sans compter. il me confis que pour beaucoups de thai, les tourristes ne sont que des fantome, sans specificite, mais qui font tourner les commerces. Il n'a pas tord! du moins pour une grande majorite.

le 2eme jours j'ai le droit a un orage de mousson tres impressionnant! domage pour les australiens d'hier qui oyage en velo. Ils ont dut galerer! C'est assez special comme ville, le soir le "night market" presente c'est petite echoppes pour manger, mais le midi impossible de trouver un resto thai qui ressemble a un resto thai (et dont les prix soient abordables). c'est meme plus facile de trouver une pizza que du riz.......le tourisme......