la nuit fut courte, avec une sympatique sensqtion de deja vu, il est 1h du matin je descend et fini par parler avec une gerrante jusqu'a 4h20. elle m'a de precieuses informations, son mail et numero de telephone portable en cas de probleme! elle me propose aussi de rencontrer une de ses amies thai qui aime voyager en sac a dos. Je n'est pas le temps car pour le moment elle n'est pas la et que nous quittons bangkok des le lendemain. c'est desside je repasserais par bangkok pour rencontrer tous ces gens. vers 3h30 je lui explique que je cherche un equivalant de mobicarte. ca se vend dans des petit magasin ouvert 24h/24. je me retrouve donc a 3h30 du mat a allez acheter une carte sim. elles sont en vente libre mais il faut activer la ligne! nui la gerante passe donc 15min a se battre avec differante boite vocal, appuyer sur * entrer le code...... sans elle je n'aurais jamais eu la ligne!

11h du matin nous nous mettons en route pour la garre routiere. discussion rapide et le prix de la course reduit d'un tier, et 15 minutes plus tard nous sommes au milieu d'un espece de bidon ville salle au odeur douteuses, deserte de tous touristes et fuit de tous les anglophones! nous arrivons a acheter nos billet et attendons 5h. quand finalement le bus arrive les derniere craintes tombent. Il est confortable, ce qui est heureux pour ces 12h de trajet. si les chauffeurs de taxi sont des fou furieux il faut voir les chauffeurs de bus rouler comme des chauffeurs de taxi... voila nous quittons bangkok la racolleuse et arrivons a krabi (loin dans le sud (mais pas trops pour eviter la guerre civil!)) nous avons le droit a une pause repas dans un trou paume. c'est tres bon mais tres fort se qui fait sourir notre compagne thai assi a la meme table. nous passons la journee a visiter la ville, apres quelque heures de sommeils dans les lit douteux a l'hygiene approximative. la ville n'est pas tres belle, le beton coulle a flo mais la vu sur la riviere est superbe. nous finissons l'apres midi en travaillant l'itineraire des jours suivant.