La Thaïlande et le Laos par Léo

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 31 mai 2007

le sud

voila deja 3 semaines que je baroude a travers le sud de la thailande, 11 jours avec deux copines, 11 jours seul. les thai du sud sont tres chaleureux, et pour peu que l'on prenne la peine de parler avec eux, sont tres ouvert et sympatiques. Ceux sont les rois de l'acceuil et du service, ainsi dans le bus, dans le train et dans les guesthouse les moins chers, on trouve toujours une bouteil d'eau plus ou moins fraiche.

Ils sont tres fiers de leurs culture, mais devraient travailler a la grader! les plages sont souvent devisager par les imonde construction en beton mal entretenu et les comportements ont , surtout dans les grande ville, tendances a s'americaniser. Ainsi ils s'entassent dans des mac'do et recherche l'air conditionne qui pousse un peu partout (surtout a bangkok). apres deux semaine je fuyais deja la clim' qui fait des chaud/froid et finalement on s'habitus vite a la chaleur. Il est mem possible de manger dans des KFC! au pays du poulet, ou ils fonts le mailleurs poulet frie pour trois fois rien ils sont nombreux les thai a s'entasser pour deguster cette bouf industriel denature et hors de prix.

le sud souffre pas mal du tourisme de masse et les villes prennent le tourisme comme seul vocation au detriment des paysages. L'anglais y est courant et il est tres facile de ne se debroyer sans apprendre le thai. En revanche, le thai est tres pratique pour arracher les sourires envoles des comercant des zone hypertouristiques et donne un autre visage au voyage et offre au thai une autre vision du touriste se prennant pour le roi du monde car la vie y est moins chere, est qui finalement est irrespectueux et ininterresse par les thai.

Les thai font preuvent d'une inefficacite au travail qui tranche pas mal avec la recherche de la surproductivite europeen! ILs sont facilement 5 pour tenir une guesthouse et 4 pour la netoyer (2 personnes suffisent pour faire les deux!) donc ils glandent toutes la journeemais en caas de besoin sont capable de remuer ciel et terre. c,est assez special mais ca suit bien avec leur vision de l'architecture! tant que le toit protege il est bon, meme s'il n'est en fait qu'un bout de tole, et les facades ne merites aucune intention puisqu l'on vie dedans. Ainsi des reto, tres bon, ont des allures de bidon ville et les villes sont moches. Par contre les interieurs sont toujours tres soignes et decores avec une attention particuliere.

ca se retrouve meme dans les centre comerciaux, toujours tres eclaire et beau. Ils sont aussi un bon moyen pour eux d'exprimer leur folie des grandeurs! les galeries Lafayette sont minuscule a cote. Ca leur premet aussi de faire des boudha de 15m de haut ou des temples denombrant plus de 100 boudha!

ceux sont des gens facinant!

retour a bangkok

et me revoila a bangkok apres 3 semaine de periple dans le sud a travers de superbes paysages maritimes. dans le bus il y a une autre routarde se qui premet d'aleger la note de taxi. je ne sais pas trop ou je vais mais j'ai quasiment plus de sous donc je la suis. Apres 15min de negociation j'arrive a faire chutter les prix. 100bts au lieu de 300 seul et sans negociation, c'est pas mal mais exorbitant (le tiket de bus n'a coute 160bts pour plus de 150km...) surprise j'arrive a deux pas de la ou je voulais aller! hehe. je me souviens vaguement du mon et des expliquations de l'allemand de nai harn et je me met en quete de cette guesthouse dont je ne me rappel plus le nom et dont la localisation m'est inconnue. a coeur vaillant rien d'impossible! je sort de kho son road, la rue "routarde" hyper bruyante et pas tres acceuillant et croise 2 anglaises preteent a sauter dans un taxi. je leur demande si elles connaissent une adresse sympa et me guide sur celle que je cherchais. les bon plans se refilent. 200bts la nuit, propre eavec ventilo dans un petit soi excentre qui semble assez calme, parfait. Au vue des surfaces habituble de mes chambre je vais me perdre dans ma chambre a la MI!

il est 17h30, malgres le repas du midi saute, j'ai pas trops faim. j'economise un repas, ce qui par ici n'est pas tres loin d'etre une fortune. (ca doit venir du solide breakfast pris a 10h30 a base d'oeufs de becon et de toasts. on fini par s'habituer a tout! beni soit le nutela...) on trouve de tout a bangkok, meme internet vraiment pas chere, 25bts/heurs quand on sais fouiller dans les petites ruelles sombres! (sinon c'est 2bts/min!!!)

mercredi 30 mai 2007

hua hin

avant de prendre le train je refait un tour a chumphon. Les magasins thai sont assez rigolots, ils n'arrivent pas a se specialiser, bien que les efforts soient apparent. Ainsi on peut acheter un paquet de chips dans un pharmacie, trouver des bananes chez un photographe. en cherchant un peut fait le coiffeur on y trouve des noix de coco, et il ne faut pas oublier d'aller manger au resto faisant aussi agence de voyage (ou l'inverse! allez savoir). le repas est explosif! manger le plat le plus "spicy" dans un resto thai sans auccune vocation touristique et un coup a se faire fondre les dents et avoir l'estoma comme une passoire. mais c'est tres tres bon (presque autant que c'est epice!) et tres peu chere. (sur une echel lilloise ca tappe dans les 5/6 piments ;-) ) le trajet en train est moins agreable que le bus, mais le service 'hotesse' type avion de ligne et surprenant. Ma voisine, une grand mere essais de m'empoisonner avec des tas de truc un peux bizzares. Je refuse poliment une tige blanchatre, enroule dans une feuille de bananier. Quand je comprend que c,est du poisson seche, je suis ravie d'avoir eu la presence d'espris de refuser! Non mais ca va pas de manger des truc comme ca a 15h!

arriver a hua hin, une ville hyper touristique, ancien village de pecheurs ayant garde des liens avec sont passe, je cherche une adresse donne dans le routard et qualifiee de "leur meilleur adresse". C'est assez dur a trouver car c'est cache tout au fond d'une mini rue sinueuse. C'est une superbe demeure antique en teck decoree avec un soins particulier et un gout a la hauteur. Le soir des lumieres parcourrent la propriete, donnant un charme certain au lieu (cf galerie "hua hin"), par ailleur tres calme. le soir, profitant de la lumiere tombante, je prend quelques clicher et me promene. Je parle pendant pres d'une heure avec un thai, originaire du nepal, dont le job est d'agresser les touriste pour le compte d'un tailleur. Il n'essais pas de me vendre quelque chose et de toute facon je ne suis pas encore la d'aller me faire faire un costume sur mesure! Il reve de pognion et pense qu'en europe tout le monde est riche! j'essais de lui faire comprendre que ca ne marche pas tout a fait comme ca et qu'il ne faut pas se fier au tourriste qui se prennent pour les rois du monde et depense sans compter. il me confis que pour beaucoups de thai, les tourristes ne sont que des fantome, sans specificite, mais qui font tourner les commerces. Il n'a pas tord! du moins pour une grande majorite.

le 2eme jours j'ai le droit a un orage de mousson tres impressionnant! domage pour les australiens d'hier qui oyage en velo. Ils ont dut galerer! C'est assez special comme ville, le soir le "night market" presente c'est petite echoppes pour manger, mais le midi impossible de trouver un resto thai qui ressemble a un resto thai (et dont les prix soient abordables). c'est meme plus facile de trouver une pizza que du riz.......le tourisme......

lundi 28 mai 2007

chumphon

je prend le bus pour chumphon, apres avoir croise un n-ieme chauffeur de taxi qui me dit "where you go? you want walk" ca surprend venant d'eux! il continu en m'expliquand qu'il m'avait vu hier et qu'il se souvenait de moi. Il n'auront deffinitivement jamais fini de me surprendre. un crochet rigolot par la poste, avec cours d'ecriture en thai!

le trajeten bus fut fabuleux, des paysages magnifique sur arriere fond de moisson. le tout donnant des montagnes de jungle parsemees de nuage tres bas, creant une brume unique! pas evidant de prendre une photo dans un bus desole... Dans un bus on peut aussi croiser des moine hyper high tech avec baladeur mp3 et 2 telephone portables! le contraste thai est partout, meme dans la meteo. cote droit du bus un ciel bleu parseme de quelques nuage et a droite un ciel de mousson bas et lourd.

arrive en pleine nuit, un dimanche donne au ville un l'air d'avoir ete desertee depuis des annees. (mis a part les taxi!) je demande a deux jeunes thai qui attendent leur soeur "phi sao" (grande soeur) de m'indiquer un hotel. elles m'offre la course jusqu'a un "hotel" au allure de palace mais abordant des prix corrects. tant pis je fait avec. il est ard j'ai pas manger depuis des lustre et le reto de l'hotel et ferme, ils m'offre le trajet jusqu'a un resto sympa qui fait aussi guesthouse...grrr



le lendement je rate le train de pas loin, ils ont la facheuse tendance a donner de mauvaise info...je reste donc une journee ici , en me rendant a la guesthouse affichant des prix record pour une chambre rivalisant avec la MI! enfin chez soi! je flanne dans la ville, vraiment thai, puisque je semble etre le seul europeen par ici. l'ambiance de cette ville est genial, detendu, thai quoi. je mange sur un stande de rue, une fois qu'on a essaye dure de s'arreter! tout le monde dit que c'est delicieux et qu'il n' y a pas de probleme de proprete. c'est vrai mais il reste quand meme quelque retissance ridicules!

samedi 26 mai 2007

telephone

apres quelque peripeties a bangkok le 2eme jour j'ai ressi grace a l'aide de nui, une yhai super a obtenir un numero thai. pour me joindre depuis la france, composer le 0821 615 600 attendre le connection et composer le 668.40.15.37.49 (0.09e la minute par www.teleplanete.com) pour des econo;ie de batterie j'allume mon portable vers 17h ici soit 12h en france. surtout hesitez pas ca fait super plaisir!

vendredi 25 mai 2007

phang nga

un petit trip sympa dans un bus, avec un francais de la reunion vers un site parait-il superbe. j'arrive trops tard pour faire l'excursion, je la ferais demain. Je discute avec une italienne, sympa et par pour une session photo agreable dans les dessous de la ville. les petits thai sont vraiment adorable!

les plus grand pratique un sport etrange, subtil melange de foot et de volley, donnant lieu a des cascades impressionantes!

la soiree et donc italienne avec patrizia et un de ses amis. Il ne parle que tres peu anglais mais elle est bilaingue donc pas de probleme!

finalement je laisse tomber la baie, c'est trops chers. Plus chers que pour retourner a bangkok! des fois ils sont super fort pour etre relous...

je reste une nouvelle journee a phuket town pour faire une lessive qui devenait urgente depuis plus d'une semaine. je finissait par me demander comment j'arrivais encore a renconterer des gens! surment parceque je vais au moins chers a chaque fois et quand est tous pareil!

les temps morts sont parfois sujets a de petites crises de caffards. il faut s'habituer a passer des super moment avec des gens de tous bord que l'on ne reverra (peut-etre) jamais!

jeudi 24 mai 2007

phuket town le retour

me re revoila a phuket town, mais pour la journe (et la nuit) cette fois. le retour fut assez kaotique, dans un minibus roulant a 10 a l'heure, la majeur partie du trajet plutot a cote de la route que vraiment dessus avec quand meme des efforts pour retournee sur la voie de temps en temps, en n'oubliant jamais d'alle rendre une petite visite a contre sens... une longue reflexion, qui n'aboutit pas! je ne sais pas si il ete aveugle (il ete vieux) bourre, s'il ne savait pas conduire ou s'il ete tout simplement stupide...

je passe pas mal de temps sur internet, notemment pour rattraper le retard, en profitant des prix tres bas du coin. le soir je rencontre une allemande, logeant a la meme guestehouse, cherchant a manger. je lui parle du night market et nous y rendons tous les deux. elle est sympa mais pas tres bavarde. elle parle un anglais remarquable et s'amuse a corriger mais fautes...soit! ca fait 4 jours que j'ai pas parle francais! quand je lui dis ca elle continu la conversation en francais! (je decouvre plus tard qu'elle parle chinois aussi...) encore une soire sympa. Il faudra juste que je fasse plus d'effort pour retenir les noms!

le voyage solo se passe plutot bien pour le moment, mais c'est affolant comme on peut parler anglais avec les thai! je stagne dans la decouverte de cette langue.

nai harn

je me met en route, retourne a phuket town, passage oublige pour changer de plage, Je me retrouve donc dans un minibus camionette avec une poigner de thai dans un jeune qui essai de me faire la conversation, mais sont anglais le fait vite abondonner, et un grand pere tout de blanc vetu, l'aire sage, transportant un etrange baton. j'arrive a phuket town, ou je meme pas descendu du mini bus je me fais agresser par un chauffard de taxi particulierement collant qui me contrain a sortir prestement. 5min plus tard je realise que j'ai oublie mon portable dans le bus! et merde quelle journee! je cours apres le bus que je ne retrouve pas et repart tete baisse quand je me fait helle par un grand pere, tout de blanc vetu qui me dis (en thai) que j'ai oublie mon portable et me le rend! quelle chance et surtout quel pays!

je remonte dans un minibus rempli a craquer de thai, des ecoliers pour la pluspart. le traver fut agrable, dans une ambiance particuliere, je suis le seul europeen a bord, est visiblement c'est un trajet boude par les touristes. un voyage au coeur de la thailande! genial

j'arrive a nai harn, c'est superbe, et pourtant qu'a 18km de Patong. je trouve un complexe de bungalow sympa (re-re-re-remerci le routard) a l'acceuil froid. je negossie les prix, arrive a les faire chutter et me retrouve dans un bungalow relativement mal tenu, dans la fenetre ne ferme plus (mais ca moustiquiere est intacte). C'est pas top mais ca suffi amplement. la soiree fut super sympa, passe avec un allemand de 45ans, un grand pere alcolique (mais pas mechant) allemand un peu foufou et un thai sympa. je decide de rester une nuit de plus. decidement la journee l'ambiance n'est vraiment pas agrable! je me promene prend quelque photos, rentre pour la tombe de la nuit, decouvre l'option blocage du miroir pour faire de superbe photo de nuit. sans trepier la fete et plus folle! je fini avec un sache rempli de sable par stabiliser l'appereil sur le rocher que j'ai escalade. la suite de la soire fut une longue discution avec mon amie allemand de 45 piges, agreable et amusante.

patong: le visage noir

Je quitte Marie et Sophie vers 14h pour me rendre a Patong, une "plage" de phuket. J'aurais mieu fait de me casser une patte! comment decrire Patong... C'est un peu comme disneyland, au le feerique serait le vice, le mauvais gout pousse a l'extreme... partout des bar a filles, sur une station balneaire moche a souhait! disant qu'a cote les hlm francais sont de la haute architecture! je marche dans un soi (ruelle) remplie de ces fameux bars. Tous les 2 pas une "hotesse" me saute dessus, j'ai envis de vomir et je decampe aussi tot. cette ville est pourrie de l'interieur, tout n'est que vice avarie et convoitise. je retourne aussi sec a ma guesthouse, plustot pas mal, au un trio joue un jazz agreable. apres 5min je me fait accoster par un corse mi-barge mi-sou qui me parle...des filles! discours lamentable, chiant a souhait, crachant violament avec les accords de la musique! et la surprise il habite ici a l'annee! je lui dis que je m'appel george, il reste aussi lourd mais qu'il m'appel george toute les 2min donne un air plus folkol. J'ecourte la conversation sterile et vais me coucher. Patong est a eviter.

A ne pas rater a Patong :

   - une fiellette allemande se faire photographier avec des prostitues en petites tenus provoquantes devant ses gros parents hillard
   - la communote francaise, facilement reconnaissable, regroupe autours des bar a gogo, donnant une tres belle image du pays
   -le concours du jetski qui ira le plus vite et le plus pres des nageurs

pour un premier jours en solo ca donne dans le cafardeux! le lendemain je me met en quete d'un repas, tout est hors de prix (toutes proportion gardee, disons hors budget) est la qualitee plus que mauvaise. mon choix se porte donc pour un "burger king" cher mais pas mauvais. 1h apres le repas je realise que je n'est plus mes lunettes de soleils! elles sont restees au food. je me met en route, ne sentant meme plus les 18kg de mon sac, et la evidemment il ne les ont pas puisque je les ai oubliees sur mon plateau, vide dans la poubelle par mes soins. j'explique mon probleme dans un anglais etonnament fluide et le manager s'active. je fini par fouiller la poubelle, aider par deux pauvre thai. apres 10 min de poubellologie a me dire "mes pourquoi les gens ne finissent pas leur repas?" nous les retrouvons. soulagement! je me jure qu'on ne m'y reprendra plus! bah voyons...

dimanche 20 mai 2007

phuket town

nous quittons ko phi phi pour une autre ile, pouket. Nous debarquons dans une ville cafardeuse, et betonee bien que non touristique! phouket town est franchement moche mais apres une bonne heure de crapahute sur des denivele vertigineux le pasage deviend merveilleux. une apres midi de marche sous 35 degres et 50% d'humidite le lendemain de l'escalade ca fait les jambes! et ca creuse aussi alors nous decidons de retraverser la ville (courrageux quand meme! ou tout symplement motives) pour rejoindre un food donut que nous avions reperrait. un fast food de donuts bien americain mais les thai ne sont pas fort pour le sucre. 3 baignes et un coca pour 1euro pas mal! en revenant nos croisons justement une vitrine de gateaux thai, des patisserie de type "gateaux d'anniversaire" arborant fierement des coleurs jaunes bleu rouge rose fluo! a se demander si ca ne brille pas la nuit! non ils sont vraiment pas fort...

demain Marie et Sophie reparte sur Bangkok et moi je reste pour faire le tour de l'ile. c'est parti pour 110 jours seul!

ko phi phi l'autre visage

decidement tonsai est buyante, et les raccoleur sont de plus en plus difficilement supportable. nous y passons deux nuit afin de pouvoir faire de l'escalade. la vire fut fabuleuse! avec 20/25 m de plus la vue est imprenable! nous rentrons donc, extenue mais heureux. c'est bon de faire du sport! le soir nous nous offrons un dessert pres de la plage. la gentillesse naturelle des tourristes fait que le thai qui nous semble profondaiment blazzee. je la remercie en thai se qui fit sont petit effet sur tous le staff maurose, retour au pays du sourire! la nuit le bruit empeche les plus vaillant sportifs de dormir et le village revet un visage plus laid encore! ha les bien fait du tourisme...

vendredi 18 mai 2007

ko phi phi: voyage au coeur des cartes postales

nous quitons notre confortable bungalow pour prendre le bateau dirrection ko phi phi, l'une des plus belle ile du monde... la traverse et agreable et nous debarquons a tonsai, un village hyper-touristique bruyant ou nous nous faisons agresse a grand coups de "taxi boat! taxi boat!" ou "bungalow!" ca deviens usant a force! ou est la thailande sauvage? nous nous mettons en route apres un solide repas, a pied, nos sac sur le dos. le chemin est raide tellement raide qu'il se transforme vite en escalier, a la limite de l'escalade. nous suons corps et ame, un sentiment de liberte m'envahis et nous arrivons a un incroyable "view point" avec un petit bar en libre service ou il faut mettre les sous sur la table! original et ca a bien plus a certain touristes que nous avons croises... nous y rencontrons un couple noir, surment des iles, la discution est agreable, tout comme le petit vent frait qui nous seche. Ils nous offre un bout de noix de coco fraichement tombe, casse par leurs soins. c'est delicieux. nous nous remettons en route, par un chemin s'enfoncant dans la jungle. par 10 min nous tombons sur une intersection sans balisage. nous demandons notre chemin a une famille de thai vivant la et nous continuons. 40 min dans la jungle, avec notre escorte de moustique, est une experience inoubliable. nous arrivons finalement sur une plage, loin de tout ou nous louons un bungalow. l'ambiance y est extraordinaire! les gens sont d'une gentillesse incroyable , ca doit etre le reagge spirit qui les anniment. l'eau est turkoise, parseme de bleu sur fond vert, lympide et rempli d'une faune surprenante. surprise, tout les locataire, excepte 2 allemand sont francophones. ainsi nous rencontrons des belges parti de chez eux depuis 1 ans et 4 mois! 2 jours au coeur des cartes postales, dans une ambiance de reve. la thailande enfin! ici internet, la douche chaude et la chasse d'eau sont encore de la sience fiction.

le bungalow , la douche , le restaurant/lieu de vie

j'ai quand mem reussi a me prendre 20 epine d'oursin dans la jambe gauche et 50 boutont de moustique... le depart fut dur et le retour aux "taxi boat! taxi boat!" eprouvant. nous revoila a tonsai pour deux nuits.

lundi 14 mai 2007

ao nang

Nous quitons krabi et apres une petite demis heure de transport nous nous trouvons a Ao nang, une station balneaire pourri pour les tourristes, ou il est plus facile de voir du beton que du sable...

Grâce au bon vieux guide nous trouvons a nous loger pas trop cher (ce qui ici releve du miracle!) dans des petits bungalow au millieux des arbre, le reve! d'autant plus que c'est tres propre.



La station a beau etre betone de partout le paysage et idilyque (cf photos) Nous arrivons avec la moisson, mais la promenade fut agreable. la pluie rafraichie un peu l'atmosphere.

dimanche 13 mai 2007

on dirait le sud..

la nuit fut courte, avec une sympatique sensqtion de deja vu, il est 1h du matin je descend et fini par parler avec une gerrante jusqu'a 4h20. elle m'a de precieuses informations, son mail et numero de telephone portable en cas de probleme! elle me propose aussi de rencontrer une de ses amies thai qui aime voyager en sac a dos. Je n'est pas le temps car pour le moment elle n'est pas la et que nous quittons bangkok des le lendemain. c'est desside je repasserais par bangkok pour rencontrer tous ces gens. vers 3h30 je lui explique que je cherche un equivalant de mobicarte. ca se vend dans des petit magasin ouvert 24h/24. je me retrouve donc a 3h30 du mat a allez acheter une carte sim. elles sont en vente libre mais il faut activer la ligne! nui la gerante passe donc 15min a se battre avec differante boite vocal, appuyer sur * entrer le code...... sans elle je n'aurais jamais eu la ligne!

11h du matin nous nous mettons en route pour la garre routiere. discussion rapide et le prix de la course reduit d'un tier, et 15 minutes plus tard nous sommes au milieu d'un espece de bidon ville salle au odeur douteuses, deserte de tous touristes et fuit de tous les anglophones! nous arrivons a acheter nos billet et attendons 5h. quand finalement le bus arrive les derniere craintes tombent. Il est confortable, ce qui est heureux pour ces 12h de trajet. si les chauffeurs de taxi sont des fou furieux il faut voir les chauffeurs de bus rouler comme des chauffeurs de taxi... voila nous quittons bangkok la racolleuse et arrivons a krabi (loin dans le sud (mais pas trops pour eviter la guerre civil!)) nous avons le droit a une pause repas dans un trou paume. c'est tres bon mais tres fort se qui fait sourir notre compagne thai assi a la meme table. nous passons la journee a visiter la ville, apres quelque heures de sommeils dans les lit douteux a l'hygiene approximative. la ville n'est pas tres belle, le beton coulle a flo mais la vu sur la riviere est superbe. nous finissons l'apres midi en travaillant l'itineraire des jours suivant.

vendredi 11 mai 2007

bangkok

bangkok est vraiment une ville pleine de surprise des standes de nourriture se dressent partout, et rivalise les macdo. les thai mangent n'importe quand et surtout souvent! se sont de gros mangeur mais ont tous une taille de guepe. de quoi faire des jalous(es)!

les contrate present dans cette ville sont frappant d'une rue a l'autre l'atmosphere change du tout au tout. La chaleur rend la restauration difficile, rien que qu'avaler et parfois difficile, donc nous nous mettant au regime thai! repas du midi a 15h30. nous avons mage dans un petit resto pur thai, avec des serveur ne parlant pas anglais et pas de photo sur la carte. mais le hazare fait bien les choses, ce fut tres bon.

nous nous somme rendu dans un parc (cf galerie), l'ombre des arbres fut s'alvatrice et nous ont permit des rencontre inattendu de petit (parfois gros) reptile rigolots. nous avons profite de la quietude du parc. C'est impressionnant comment la vegetation reste presente, partout dans la ville. Il n'est pas rare non plus de croiser de petits hotels en l'honneur de "jenesaiquelpetitesprit" qui sont souvent magnifiques.

La rumeur se confirme! les thai sont vraiment sympa et acceuillant! le decalage horaire me retenant eveille j'ai discute avec la gerante de l'hotel pendant pres de 2h (de 1h30 a 3h30). on a bien rigole, surtout quand elle a commence a m'apprendre le thai> c'est vraiment pas facil, mais je me suis venge en lui disant quelques mots de francais! ca a vallu de gros fous rire mais je ne parle pas plus thai pour autant!

Il faut croire que les thailandais soient tres tres fort dans l'art du sur-emplois! deux ou trois personnes pour mettre en sachet aux caisses des magasins, 6 serveur pour un resto de 27 places...! parcontre bangkok est une ville sur poluee, bruyantes et dont les odeur peu passer de l'agreable cuisine a on ne saia pas trop quoi nettement! mais c'est propre, tres propre, jamais un papier ou une merde de chien a terre.

jeudi 10 mai 2007

arrivee

me voila donc a bangkok c'est vraiment une ville surprenante ou il semble y avoir deux epoque qui cohabite et se melange. on peu aisement voir un bulding hyper-moderne a cote de petite bicoque en bois! les chauffeur de taxi semble tourner la pub de "burn-out the real life" et ca n'est qu'a moitier rassurant! je m'excuse pour les fautes et les "q" ramplassant les "a" mais le claviers qwerty est assez dure a dompter. le voyage fut eprouvant et je vais avoir du mal a le digerer (tout comme les repas de l'avion...) surtout mele au decalage horaire!

mardi 8 mai 2007

c'est parti!

me voila donc la veille du grand départ! le sac bouclé, tant bien que mal, la tête en thailande les tripes en france. c'est parti pour 4 mois d'itinérance photo à travers "le pays du sourire" et surment le laos. c'est quelque part assez paradoxal partir loin pour se trouver! j'essairai de tenir se blog le plus à jours possible.

amis 109 bonne route! à pied en vélo en voiture ou en pédalo éclatez vous bien! pour les autres profitez bien de vos vacances! à dans 4 mois.